Que faire?

Comment savoir si je fais du harcèlement?

Qui moi? Je fais du harcèlement?

  • Oui, si … vous répétez envers une personne des comportements vexatoires ou méprisants qui portent atteinte à sa dignité ou à son intégrité physique ou psychologique.
  • Oui, si … vos attitudes et votre conduite ont pour objectif ou pour effet de compromettre le rendement au travail ou aux études d'une personne ou de créer un climat intimidant ou hostile.
  • Oui, si … vos conduites à caractère sexuel ne sont pas désirées par la personne qui en fait l'objet.
  • Oui, même si … vous n'exercez qu'une seule conduite vexatoire grave et que cette conduite entraîne un effet nocif continu pour la personne qui la subit.
  • Oui, si… vos avances sexuelles, vos blagues ou vos remarques à connotation sexuelle placent l'autre dans une situation embarrassante ou contraignante.
  • Oui, si… vous avez tendance à juger rapidement les différences et à tenir des propos racistes ou sexistes.
  • Oui, si… la réaction verbale ou non verbale à votre conduite à connotation sexuelle n'est pas positive, dites-vous que votre comportement n'est pas apprécié et souhaité.

En cas de doute :

  • Demandez-vous quelle serait votre réaction si votre conjoint(e), un de vos enfants, votre frère ou votre sœur faisaient l'objet d'une telle conduite, dans son milieu de travail ou d'étude.
  • Développez vos habiletés d'écoute. Tenez pour acquis que NON veut dire NON. ASSEZ veut dire CESSEZ.
  • Si vous croyez avoir offensé quelqu'un, allez vérifier. Discutez-en ouvertement avec cette personne. Prenez sa réponse au sérieux et engagez-vous à ne plus répéter ce comportement.
  • Consultez le Bureau d'intervention en matière de harcèlement.

Consultez la liste des ressources sur le campus et des ressources hors campus.

Ce site a été optimisé pour les fureteurs Microsoft Internet Explorer, version 6.0 et ultérieures, et Netscape, version 6.0 et ultérieures.