Passer au contenu

/ Logo HEC Montréal Bureau d'intervention en matière de harcèlement

Je donne

Les services offerts par le BIMH

Prévention :

  • Développer, élaborer et mettre en place des outils et des programmes de prévention, d'éducation et de sensibilisation en matière de gestion des conflits, de harcèlement psychologique et de violence à caractère sexuel;
  • Élaborer et mettre en place des activités de sensibilisation et d’éducation;
  • Organiser et offrir des séances de formation et de sensibilisation;
  • Assurer le coaching de personnes, notamment des personnes en situation de gestion, afin de les accompagner dans la mise en œuvre de mesures préventives et curatives.

Intervention suite à un signalement :

  • Conseiller les personnes requérant ses services, évaluer la nature et l'étendue de la situation et décider de l'action à prendre conformément aux modalités d'intervention prévues par les politiques;
  • Accompagner et conseiller le personnel ou les étudiantes et étudiants en vue de trouver les meilleures pistes de solution pour régler la situation et, s’il y a lieu, de s’assurer que les moyens nécessaires sont pris pour que cesse toute forme de harcèlement;
  • Conduire un processus de résolution de problème ou de recherche d’ententes entre les personnes concernées;
  • Agir à titre d’intervenant ou de facilitateur;
  • Faire les liens nécessaires avec les unités ou services concernés.

Accueil et suivi des plaintes :

  • Accueillir, s’il y a lieu, les plaintes liées à des situations potentielles de harcèlement, qu’elles proviennent de membres du personnel ou de la communauté étudiante, et procéder à la cueillette des données en ce sens;
  • Transférer les plaintes formelles au secrétariat général de l'UdeM ou de HEC Montréal; 
  • Assurer le suivi des plaintes.

Soutien et accompagnement :

  • Offrir les conseils et le soutien nécessaires aux personnes plaignantes, aux témoins, aux tiers, et dans la mesure du possible, aux personnes mises en cause affectés par un incident de harcèlement ou de violence à caractère sexuel en les informant des options disponibles face à la situation;
  • Mettre en place, en collaboration avec les services ou départements concernés, des mesures d'accommodement permettant la poursuite du cheminement académique des étudiantes et des étudiants;
  • Recommander aux personnes compétentes les mesures qui devraient être prises si l’intégrité de la personne qui se considère lésée est menacée;
  • Maintenir une vigie des situations à risque; lorsque requis, informer et émettre ses recommandations au secrétaire général, responsable de l’application de la politique.